La dermopigmentation ou tatouage dans beaute écrit par Corinne

Accueil| Beauté | Dossiers | La dermopigmentation ou tatouage

La dermopigmentation ou tatouage

La dermopigmentation ou tatouage

6072 vues

par Corinne 2008-08-19 00:00:00


Un peu d’histoire
Dès l'origine du tatouage, la peau et l'âme sont liées L'origine du mot tatouage serait l'Océanie. C'est en effet le capitaine Cook, à la fin du XVIIIe siècle, qui rapporte, lors de ses voyages en Polynésie, le terme de tatouage, dérivé de la racine «Ta» qui signifie dessin inscrit dans la peau et «Atoua», qui signifie esprit.
La plus ancienne représentation d'un corps tatoué est une peinture rupestre, la Dame blanche, ou Déesse à cornes, datant d'environ 6 000 à 7 000 ans avant J.C. retrouvé dans le Tassili N'Ajjer, dans le Sahara algérien.
C'est la recherche du beau et du séduisant qui revient sans cesse comme motivation première du tatouage.
L'un des mythes d'origine du tatouage aux îles Marquises évoque l'érotisme lié à cette pratique. Le dieu Tu, délaissé par son épouse, n'a dû le retour de l'infidèle qu'au tatouage de son corps entier.
La pratique du tatouage était réservée aux prêtres et maîtres formés à cet art, bien que l’histoire démontre que les êtres les plus tatoués étaient des femmes. Cet art corporel remonte à la dynastie XI en Égypte, soit il y à 4 000 ans environ. Les prêtresses, les musiciennes et les danseuses avaient des tatouages localisés vers le bas du ventre, ce qui peut laisser supposer qu'ils symbolisaient la fertilité.

Aujourd’hui
Il semble donc logique, que de nos jours, les candidats à un acte de dermopigmentation puissent confier leurs dermes à des personnes qui ont eu un enseignement de cette technique.

Définitions
Les différents dictionnaires définissent le tatouage comme l'ensemble des moyens par lesquels des matières colorantes minérales ou végétales sont introduites sous l'épiderme et à des profondeurs variables à l'effet de produire une coloration ou des dessins apparents de longue durée, quoique non absolument indélébiles.
Les applications esthétiques concernent trois domaines où la connaissance de la peau et de sa physiologie est des plus importante.
° En Chirurgie Plastique : le tatouage est un adjuvant dans les différentes thérapeutiques de la chirurgie plastique.
Les lésions décolorés qui se présentent comme des plaques, notamment au niveau des doigts, mains et visage bénéficient d'un tatouage de couleur identique à la couleur initiale, permettant de masquer définitivement la région.
° Les suites post-opératoires : amélioration de cicatrice, recoloration de tissus dépigmentés et reconstitution du mamelon. Dans la reconstruction du sein par lambeau avec ou sans prothèse, après amputation des suites d’un cancer, le tatouage est un élément déterminant dans la reconstruction de l’aréole mammaire. Grâce à une palette de couleurs adaptée, le technicien recrée une aréole parfaitement symétrique. La même technique est aussi utilisée dans le traitement des séquelles de décoloration suite à des brûlures.
° Le maquillage permanent: technique de reconstruction des sourcils des zones déficitaires de poils, mais aussi pour tracer un contour des lèvres,  pigmenter l’intérieur de celles-ci, ou encore corriger une assymétrie.

L’impact sur le corps d’une dermopigmentation
Le fait de créer une effraction cutanée entraîne toujours le risque d'inoculer des virus. Le cas d’hépatites virales de type B ont été rapportées dés 1950, dont plusieurs ont été mortelles. Aujourd'hui, le risque majeur est le SIDA, bien qu'à ce jour, il n'y ait pas eu de cas publié recensé ?????.
Les professionnels stérilisent leur matériel pratiquent dans des conditions d’hygiène drastiques et refusent des candidats à la dermopigmentation présentant des risques infectieux.

La pratique
 
Il faut garder à l’esprit que dans certains actes comme la dermopigmentation réparatrice, les pigments utilisés sont des implants médicaux dermiques stériles. Certains colorants plus instables chimiquement peuvent entraîner des réactions locales de type allergique. Une réaction inflammatoire passés, certains pigments peuvent être à l'origine de photo réactions lors d'une exposition solaire.
La profondeur d'insertion du pigment et le choix de celui-ci est très variable selon la technique utilisée.
Par rapport au maquillage permanent, où l'on utilisera un pigment qui aura une transparence, en dermopigmentation réparatrice, on cherchera plutôt à utiliser un pigment plus opaque, couvrant, qui va permettre de cacher des cicatrices, redessiner des aréoles mammaires…
La majeure partie des interventions de dermopigmentation réparatrices sont discutées au préalable avec le patient, son médecin .
Le maquillage permanent, quant à lui, est l'implantation dans le derme superficiel de pigments stériles d'une totale innocuité, qui se fait à l'aide d'un dermographe (appareil électrique en forme de stylo, chargé d'une aiguille stérilisée à usage unique).
La législation devra sûrement intégrer une nouvelle technique : le branding, qui est le marquage d’un sigle ou d’un dessin au fer rouge sur la peau.
Après le piercing et le tatouage, c’est au tour des cicatrices tribales de revenir au goût du jour chez les jeunes Occidentaux urbains.
 

Rang: Administrateur
Nombre d'articles publiés: 830  

par Corinne, 2008-08-19 00:00:00 Catégorie: Beauté

par Mira, le 09/02/2011

Moi je trouve qu'il est très intéressant cet article et j'ai appris beaucoup de choses dedans sur l'histoire du tatouage et sur la dermo-pigmentation (je ne connaissais pas ses usages médicaux). Je ne vois en aucun cas une incitation au tatouage "fun", d'autant qu'il est ici surtout question de dermo-pigmentation pour des raisons de santé.

par Corinne, le 08/02/2011

Le terme est réellement dermo pigmentation..Tatouage étant le terme "populaire"Mais surtout le tatouage avait à l'origine un aspect sacrée que le contour de lèvre ou autre trait de sourcil ne peuvent représenter...Et si vous aviez été plus vigilant vous auriez vu qu'il s'agit d'un article écrit pour la Suisse qui elle a une législation concernant cette pratique. Et je ne vois pas ce qu'il y a de pitoyable dans mon article, ce type de réflexion de la part d'une personne qui ne mets pas d'émail pour être bien certaine d'être tranquille derrière son écran ne semble que peu crédible ;-) Maintenant entre les pigment de la dermo pigmentation et l'isoméride et autre médiator je pense que c'est moins grave niveau santé publique

par Klem, le 08/02/2011

Ce que vous appelez "dermopigmentation" ou "maquillage permanent" n'est qu'en réalité un tatouage facial....Mot qui fait bondir le commun des mortels avec sa connotation marginale... Vous changez le terme, mettez 2 ou 3 allusions médicales ("medico-chirurgical", "implants médicaux dermiques stériles" ) et hop, cela devient "tendance"...mais sachez que le tatouage n'est pas reglementé et qu'aucune formation officielle n'existe....je ne vois pas par quel miracle la "dermopigmentation" ferai exception..... Un tatouage est permanent, et même si par miracle les implants médicaux dermiques stériles" s'estompes, ils finnissent ou a votre avis???? Encre -> implants médicaux dermiques stériles Tatouage -> dermopigmentation Facial -> Maquillage Et hop, les fashionistas de tous âges se jettent dessus Pitoyable .....

par Ptibout, le 14/10/2009

Moi ça me fait peur toutes ces histoires de tatouage brr... jamais oh jamais je ne me laisserai tatouer...

par Agora, le 01/07/2009

mouais...en plus il est fade ce site et j'ai vu que la dame elle change de pseudo selon l'article du beauty-frenchtouch. Je crois que les coucous ils font comme çà ils squattent le nid des autres non?

par Corinne, le 01/07/2009

Et moi je te conseille de t'inscrire dans l'annuaire cela sera plus porteur... car si c'est pour continuer a faire ce type de commentaires absolument stériles je vais devoir effacer tous tes com .....sur un article çà va mais là tu pousse trop loin...encore une fois... Fais donc les choses correctement... tu a la possibilité de faire un article en tant que membre et de mettre ton lien dedans ... mais non tu préfère venir mettre ton lien sur le travail des autres...Pas étonnant que ton site ne décolle pas ...tu manque de la plus élémentaire des éducations sur le net....

par maquillage permanent, le 30/06/2009

Je vous conseil un autre bon site si vous désirez une autre source avec de l'information sur le maquillage permanent: http://beautemaquillage.net/maquillage-permanent.htm

par archipelparfums, le 12/03/2009

Bonne idée que cette article. Je suis bien d'accord sur le fait qu'il faut trouver LA bonne personne pour faire une dermopigmentation. J'ai utiliser ces services pour faire un contour de lèvre, et j'ai été bien contente de trouver quelqu'un de trés trés pro, ça m'a rassuré, surtout au niveau de l'hygiène.
En étant connecté en tant que membre de Beauty-Frenchtouch.com vous pouvez ajouter des commentaires et suivre ce fil de discussion en étant averti par email.
Je me connecte ou Je m'inscris

Communauté Beauty Frenchtouch La communauté Beauty FrenchTouch

Chargement...

Voir tous

Le sondage Beauty FrenchTouch

Combien de parfum avez vous chez vous?
 1
 2
 3
 4
 5
 plus de 5

Je vote

Une erreur est survenue lors de la récupération des données
titi

Le quiz Beauty FrenchTouch

La cellulite
  • Vous êtes une experte
  • Vous avez quelques connaissances.
  • Vous êtes novice.

Répondez

Marque à la une

NUTRIMETICS Consultante en PICARDIE

Les derniers