Portrait chinois de : Marlène Schiappa Bruguière

Une maman qui travaille, comme beaucoup de mamans et qui en parle dans ses sites internet

Vive, l"esprit toujours en alerte, hyperactive voici Marlène Shiappa Bruguière.
Elle possède plusieurs sites Internet divers et variés, que je vous laisse découvrir en fin de portrait.

Bonne lecture 🙂

Comment te définirais tu ?
Disons que je suis une Pasionaria,  et une maman qui travaille !  Pour résumer, cette phrase d’Anatole France me convient bien: "J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence"

Ce qui t’inspire ?
Les gens.

Ce qui te relaxe ?

Danser avec ma fille, la musique, lire: j’adore particulièrement Zola, Garcia Marquez, ou des livres comme Le Diable au Corps et Madame Bovary. Regarder l’Ile de la tentation aussi, dans un autre style, c’était de la relaxation garantie, mais comme ça ne va plus passer, il va falloir que je trouve autre chose. Les films et les séries de mafieux (le parrain, mafiosa, les soprano, les affranchis, etc) et les débats politiques avec des gens en désaccord avec moi, de préférence. D’une façon générale, ce qui est censé relaxer (le silence, la plage, le sommeil) me stresse plutôt !

As tu un rituel porte-bonheur ?
Pas de rituel porte bonheur, mais un porte-bonheur autour du cou: une chaine en or avec une carte de la Corse. La surconsommation de Coca light semble aussi me porter bonheur.

Pour toi qu’est ce qui est indispensable ?
Ma fille, son père, un ordinateur avec une connexion web pour pouvoir travailler sur ma société, SCRIBES, qui produit du contenu éditorial pour les sites web et blog.

Pour toi quel est l’endroit le plus fun ?
Le petit désert marocain, pour conduire des buggys dans les dunes ! Mon village de Cancaraccia, en Corse. Et n’importe où dans Paris, il y aura toujours quelque chose de fun !

Si ta vie devait être une odeur ?

La boue, l’herbe fraîchement arrosée. Sinon, les travaux du métro, en moins glamour…

Si ta vie devait être une chanson ?
No surprise ou Creep de Radiohead, du Madonna ou une chanson de la Tamla Motown (Dancing in the street par exemple !!) Ou Banlieusards de Kery James.

Le ou les mots clé de la création de ta vie ?

Passion ! Volonté, travail. Ironie.

Si tu avais du créer un vêtement culte ?
Un jean, des ballerines ou un trench. Un vêtement pratique, basique, qui va avec tout et peut être personnalisé.

Si tu avais créé une produit culte
Le basique 3 temps de Clinique: j’ai remarqué que toutes les femmes qui ont une belle peau ont ce produit en commun. Si on s’en sert bien tous les jours, (pas comme moi, quoi) le fond de teint devient optionnel !
Sinon, le khôl noir, ou le rouge à lèvres Chanel Allure passion, acheté pour mon mariage.

Ce que tu aimerais laisser comme trace de toi au monde futur

Grande question que je me pose tous les matins (mais pas en me rasant, je vous rassure). Je dirais: Beaucoup d’enfants, beaucoup de sites web, beaucoup d’écrits, beaucoup d’entreprises, beaucoup d’amour, dans un ordre non nestorien 🙂

Maman travail
lespasionarias
businessbondyblog
dumieletdesabeilles
jaime-ma-famille
mariage-en-vogue.com
scribes-lesite (en cours)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings