Les collections: les phares ont la cote!

à la lumière de nos cotes battues par les flots, ces sentinelles nous éclairent sur la dure vie …

Les collections

Les phares:

A l’heure des premières grandes vacances des années 30, on les rapportait d’une station en vue: Trouville, Deauville ….

Témoins d’un tourisme balnéaire débutant, ils sont en bronze; en porcelaine de limoges, en faïence de marseille, en plâtre, en terre cuite, en bois, en métal argenté …dans des styles art déco ou pur kitsh des années 50.

Ils endossent les roles les plus divers, pique olive, salière, poivrière ,cendrier ..;

Certains sont anglais et tronaient à l’époque sur les comptoirs des pubs anglais.

D’autres, en bakélite, font office de calendrier perpétuel, de jeux éducatifs …

Rayés bleu et blanc ou de couleurs sombres, ornés de coquillages, de barques ou de pécheurs, ils furent fabriqués artisanalement ou produits dans les ateliers de céramique les plus prestigieux.

Leur prix est en fonction de leur ancienneté et de leur originalité, mais on remarque une sérieuse remontée de leur cote.

Comptez à partir de  20 euros pour une petite pièce ordinaire mais néanmoins charmante, jusqu’à plusieurs milliers d’euros s’il s’agit par exemple d’un modèle renfermant un jeu scientifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings