Mes petits restos parisiens de mai 2022

Le plaisir de faire la parisienne une fois par mois et découvrir soit des expos, soit des restaurants et bien là j’ai fait juste les restos parisiens !

Plat le plus testé : le tartare un grand changement dans mon échelle de valeurs car d’habitude c’est le baba au rhum mon comparateur 😉

Restaurant du premier jour

A l’angle de la rue de Rennes, le Café Casette, La déco mode Boho fleurs rose et jungle et surtout un personnel adorable et souriant.

J’ai donc commandé un tartare et là une vraie bonne surprise, une viande sans nerfs !

(Je dois vous faire un article sur mon aventure implants dentaires et les problèmes de mâchoires qui sont les miens depuis mon accident de voiture)

J’ai vraiment apprécié c’était un plaisir d’être là et d’y déjeuner !

Et puis la gentillesse, non feinte, du personnel vis à vis d’une dame d’un certain âge m’a vraiment touché.

Bref chez eux la viande, les frites, le café le service et la déco c’est 10/10 pour moi.

Crédits Corinne Meynier

Restaurant du deuxième jour

Ensuite j’ai testé le bistrot du coin... Et là le serveur qui tape dans le dos de ma chaise à chaque passage je peux comprendre… Ensuite j’ai commandé un foie de veau sauce au vin et purée avec éclats de pistaches et là une catastrophe pour ma mâchoire, le foie était nerveux et la purée plâtreuse. Mais le pompom a été la prise de bec entre un responsable et le serveur, Entendre un manager dire à un employé tu fais de la merde devant les clients cela a fini de gâcher mon déjeuner.
J’ai vite demandé mon compte et commandé mon Uber pour filer à un autre rendez-vous.`

Restaurant du troisième jour

Passons au Square Trousseau.

Le cadre comme j’aime, le personnel souriant et plaisant. Un cocktail Moscow Mule dosé presque parfait et des craies pour dessiner sur le set de table😉

Et le tartare arrive …. Et là je vous assure que je n’ai jamais mangé un tartare avec un tel assaisonnement juste parfait pour moi ! Et les frites allumettes à tomber !!! 

Le seul bémol, la mousse au chocolat, posée face à moi j’apprends que c’est à partager et bien j’ai eu une grosse frustration !  Et même si j’avais voulu faire le coup du doggy bag je n’aurais pas pu tout manger 😉

La viande avait très peu de nerfs donc le plaisir était parfait !

Moscow Mule

Restaurant du quatrième jour

Bofinger

Personnel souriant et un serveur chanteur pour les joyeux anniversaires, un vrai moment de bonne humeur et de sourires dans la salle.

Institution du quartier, déco à l’ancienne qui représente pour moi la grande époque des brasseries, verrière majestueuse, les banquettes, bref tout répond à mes attentes !

Mais voilà le tartare plein de nerfs j’ai donc laissé de côté.

Et l’attente pour un simple café … Mais l’ambiance joyeuse était là et le Champagne rosé vintage pris en apéro était bon😉

En conclusion

Bien-sûr il s’agit de mon avis de consommatrice et cet article n’est pas sponsorisé par l’office du tourisme de Paris 😉
Et vous quel est votre plat test dans les restaurants ?

Le Bofinger
(Visited 14 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire