Yoga- Namasté

Je ne savais pas ce que cela voulais dire et voici que je reçois un mail, alors je partage avec vous

Yoga- Namasté

Souvent sur le mur de Céline-zen en soi – sur Facebook je vois écrit ce mot : Namasté

Je ne comprenais pas ce mot et voici que  Gaëlle Cosnuau de www.yogapourtous.ca m’envois ce texte

 

 

Namasté est une forme de salutation largement utilisée en Inde.

Nous prononçons « Namasté » avec les mains en prière devant le coeur pour saluer nos semblables, et ce geste n’est pas considéré comme un geste religieux.

Nous sommes tous porteur de lumière, de soleil et du divin. Ainsi, lorsqu’on salue quelqu’un en disant « Namasté », on salue la lumière, le soleil ou le divin que l’autre porte en soi.

On peut donc traduire namasté par « Je salue le soleil qui est en toi », « Je salue le divin en toi » ou « Ma lumière salue ta lumière ». Voilà toutes les merveilles de ce mudra que nous voulons partager avec vous aujourd’hui  !

 

 

Le MUDRA « NAMASTÉ »
Le mot sanskrit mudra signifie « geste de la main qui dirige le courant vital à travers le corps ». Namaskara Mudra, beau geste de prière, est effectué en joignant les deux mains près du coeur, la tête légèrement inclinée vers l’avant pendant que l’on prononce « Namasté ». Il est considéré comme une humble salutation provenant directement du coeur et accordé réciproquement par l’interlocuteur.
La salutation hindoue signifie : « Le divin en moi honore le divin en vous ». L’expression est utilisée lorsque l’on se réunit ou que l’on se quitte. Cette position des mains est toujours adoptée au début et à la fin d’une classe de yoga.
De plus, quelques-unes des postures de yoga, telles que Suryanamaskar (salutation au soleil), Tadasana (montagne), et Vrksasana (arbre), etc. utilisent cette position des mains.
Il existe des variations, à savoir les mains au milieu de la poitrine en guise de salutation à nos pairs, les mains au niveau des yeux en salut à un gourou ou bien les mains tendues au-dessus de la tête en salut à Dieu. Une forme existe aussi avec les mains ouvertes placées côte à côte, comme les mendiants pour recevoir des dons, ou lorsqu’un adorateur supplie la grâce de Dieu dans le temple.

lire la suite de cet article : http://www.diva-yoga.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings