J’ai une tumeur bénigne au sein

J’ai eu de la chance que ma boule au sein soit bénine mais certaine n’ont pas cette chance

Une tumeur bénigne au sein

Au mois de janvier je m’occupais de mon fils, j’étais en début de grossesse de mon deuxième enfant, j’ai pensé à ma tante qui est décédée d’une tumeur aux seins et je ne sais pour quelle raison je me suis palpé la poitrine et là j’ai senti une très grosse boule sur le côté du sein gauche.
J’ai contacté immédiatement mon médecin traitant qui m’a reçue en urgence.
Elle m’a fait faire une écho à la poitrine pour voir et cela disait que c’était une boule de 4,2cm de long, 2cm de large…
Puis elle m’a envoyée immédiatement à l’hôpital d’Henri Mondor à Créteil pour y pratiquer une biopsie.

Biopsie

Arrivée dans cet hôpital, j’y ai rencontré un très bon médecin qui m’a d’abord examinée. Ensuite il a commencé à me parler de cancer des risques, que si jamais les examens n’étais pas bon que je devais me faire avorter. Là c’était le drame, beaucoup de pleurs, le médecin m’a dit, mais vous la voyez que maintenant votre grosseur donc elle n’est pas venue du jour au lendemain. Tout ça parce que je ne prends pas le temps de me PALPER la POITRINE.

Un conseil faites le on ne sait jamais.

Enfin bref les examens on révéler une tumeur bénigne, j’ai accouché il y a 2 mois, vendredi j’ai était refaire une écho du sein, le médecin n’a pas voulu me laisser partir ma grosseur fait maintenant plus de 5cm de long, il m’a fait une mammographie, certes ça fait un peu mal, mais bon, enfin pas de signe de cancer, je dois tout de même me faire opérer en urgence pour me la faire retirer.
Mesdames, il n’y a pas d’âges pour avoir le cancer du sein, dès que vous sentez une petite grosseur contacter tout de suite votre médecin, car ça peut tourner au drame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings