La petite robe noire et les lunettes noires

Mystérieux et glamour , le noir est aujourd’hui un oicontournable de la séduction.

La première « petite robe noire » est dessinée par Coco Chanel en 1926.

« Mademoiselle » bouscule les codes en utilisant le noir, jusqu’alors réservé au deuil.

Ce premier modèle est simple, dans la lignée du  style garçonne qui a fait le succès de la créatrice: coupe fourreau, pas de col, manches3/4. Chanel surprend aussi en accessoirisant cette robe avec de faux bijoux spectaculaires. Une allure est née!

La robe noire devient un incontournable, glamour comme Rita Hayworth en fourreau noir fendu dans « Gilda », sensuelle comme Anita Ekberg se baignant avec sa robe noire dans « la dolce vita »…

Depuis, pas un grand couturier ou une marque de prêt-à-porter qui n’ait dans chaque collection « sa » petite robe noire.

On raconte que Neron regardait les combats de gladiateurs à travers une émeraude pour se protéger du soleil.

Pendant longtemps, on ignorait les méfaits du soleil pour les yeux.

c’est par hasard, en cherchant à corriger les défauts visuels, qu’un scientifique imagine en 1753 des lunettes à verre teinté.

Il faut attendre 1929 pour voir les premières solaires, aux USA.

L’armée américaine les plébiscite.

En 1944, à la  libération, les populations européennes s’enthousiasment pour les GI’s, leur chewing-gum… et leurs lunettes de soleil.

Cet accessoire devient « mode »dans les années 60.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings