Dîner qui se finit mal

Terribles brûlures en préparant un dîner amoureux, qui au final resta au frigo et moi à l’hôpital

Bonjour à tous et toutes,

Il s’agit de mon premier article sur le site, et j’espère m’en sortir sans erreur…

 

Hier soir, j’ai voulu faire une surprise à mon chéri en faisant un dîner, car d’habitude, c’est lui qui cuisine, même si je cuisine bien également, pour lui c’est une passion pendant laquelle il évacue son stress de la journée.

 

Après avoir fait des feuilletés en entrée, aux crevettes, et en plat un poulet en cocotte avec une purée de potiron et patates douces, tout se passait bien jusqu’au moment de terminer la purée.

 

J’ai voulu trop en faire, je l’ai mise dans un super robot pour tout mouliner et là le drame, feu d’artifice de purée (brûlante) sur moi.

 

Pourtant j’avais pensé à mettre pour une fois un tablier… avec en-dessous une chemise et un gilet. j’ai eu tellement mal, que j’ai retiré mes vêtements de suite mais le mal était fait.

 

Je cours à la salle de bain pour mettre de l’eau et mon conjoint en voyant ma détresse, vint m’appliquer de la biaffine à ne surtout pas faire (selon les médecins).

 

Je n’ai pas voulu aller à l’hôpital malgré une rougeur sur presque 20cm et des douleurs folles, j’ai pris un doliprane et je suis partie me coucher sans dîner bien sûr.

 

Le matin, j’ai cherché une pharmacie de garde, car nous étions dimanche. En arrivant, la pharmacienne fit une drôle de tête en voyant mon état et me conseilla d’aller à l’hôpital de suite pour éviter les cicatrices.

 

En arrivant les deux infirmières me grondèrent car j’aurais dû venir de suite mais pour moi, les hôpitaux riment avec : cassure…..

 

Bref, j’ai eu droit à un sermon d’avoir attendu et pour la biaffine… et elles m’ont percées les cloques car j’en avais partout et la peau toute marron…

 

Je repartis avec un beau bandage sur près de 20 à 30cm et le droit de changer le pansement tous les deux jours pendant 15 jours, pas de soleil pendant un an….

 

Conseil : si vous n’y connaissez pas grand chose, tout comme moi, ne jouez pas les apprentis médecins, et foncez soit voir un médecin, un pharmacien ou à l’hôpital.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings