les petits marins

le pompon!
très tôt sur le pont, vous aurez la chance de trouver ces objets sur les brocantes

                          Les petits marins font réver de contrées lointaines, d’épopées maritimes, mais racontent aussi des decennies d’histoire tourmentée.

               Les jeunes recrues, parties baluchon sur le dos, avaient pour coutume de ramener, lors de leurs permissions, petite poupée, tirelire, cadre ou tout simplement béret à pompon, souvenirs du bateau sur lequel ils avaient embarqué.

              Les artistes ont aussi crées des petites statuettes décoratives en plomb, en céramique, en bois,… de trés belles faiences dans les années trente.
Et puis, le béret du matelot n’est-il pas censé porterbonheur, notamment aux jeunes filles qui l’effleurent d’une main timide!

              Protection contre le froid et le vent glacial, ces coiffes furent d’abord de simples bonnets de laine de couleur brune, bleue ou rouge. Puis, on les confectionna en crap durant le XIX ème siècle, avant d’adopter la forme du béret actuel et vers 1871, la petite houpette se transforma en pompon rouge.

Résistant et pratique, le costume méme du marin était déstiné, au XVIII ème, aux orphelins anglais qui pouvaient s’engager dans la marine

On fit ensuite porter la tenue aux enfants de la famille royale, puis de la bourgeoisie.

Dés lors, le costume à rayures bleues marines ne cessa d’inspirer couturiers… et chansonniers.

Alors si vous vous balladez dans les brocantes cet été, n’hésitez pas; achetez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings