Andalucia: tomber sous le charme de l’Espagne

L’authenticité se retrouve sans effort au détour de chaque ville Cordoue, grenade et Ronda…

En serpentant au milieu de paysages vallonnés, quadrillés à perte de vue  par les oliveraies dont le vert se détache sur la terre rouge, la route de Séville à Cordoue donne immédiatement des envies d’école buissonnière. Cordoue apparait comme un pur bonheur et descendre vers le Guadalquivir à travers le dédale de ruelles étroites de la Judéria permet de s’imprégner de la douceur ambiante.

En bas, la mezquita est le coeur de la ville; les maisons blanchies à la chaux soulignées d’ocre jaune, les balcons de fer forgé, les patios secrets entrevus à la dérobade d’une porte, les plantes en pot accrochées aux fenêtres, les places coquettes et parfois le claquement des talons suivis de quelques accords de guitare qui s’échappent d’une école de musique.

Dés le matin,  à la terrasse d’un café de la place Las tendillas, c’est l’heure du petit déjeuner andalou, un café au lait accompagné de pain tartiné de purée de tomates arrosée d’huile d’olive.

On est alors prêt à aller visiter la mosquée-cathédrale , symbole d’un âge d’or, lieu unique et chef d’oeuvre d’un islam espagnol où se sont succédé et entremêlées les cultures juive, arabe et catholique.

On quitte Cordoue presque à regret avec la seule promesse de trouver les mêmes charmes à Grenade.

Avec la chaine de la sierra Navada en toile de fond, l’Alhambra est l’un des plus beaux palais du monde, construit par les maures.

quelques adresses utiles:

*voyageurs en Espagne et au Portugal: 0892236161

*office espagnol du tourisme: 43 rue decamps paris

que ramener de votre séjour?

de l’huile d’olive, des conserves de thon, des bijoux, des fromages de chèvre …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings