Biarritz « reine des plages »

Biarritz, ville séductrice et dynamique qui décline ses atouts dans l’air vif du grand large.

Trois jours à Biarritz….Que faire :

Premier jour : l’océan tient la vedette et fascine toujours autant. Sur la grande plage, on est aux premières loges pour s’immerger dans le spectacle des vagues qui déferlent sur les rochers.

Sous les arcades, la terrasse du café Dodin constitue un poste d’observation privilégié ;.On peut aussi visiter Casa Juan Pedro, le plus pittoresque est encore fréquenté par les vieux loups de mer.

Puis faites une petite halte au musée de la mer : un bassin est aménagé sur son toit où les phoques s’ébattent à ciel ouvert. Le plus amusant ?  Les séances de nourrissage.

Deuxième jour : architecture balnéaire : perchée au sommet d’un éperon rocheux se dresse une demeure flanquée d’une tourelle: la villa Belza. Aujourd’hui divisée en appartements, c’est un emblème de l’engouement pour les plaisirs balnéaires. Elle ne se visite pas, mais juste à côté, la villa le goéland dispose de quelques chambres de charme.

Troisième jour:shopping basque : rayon douceur, le chocolat règne en maitre depuis le XVIII ème siècle, les collections de moules de « planète chocolat « l’attestent.

Avant de partir, une visite chez Henriet, maitre ès-cacaos, s’impose. Sans oublier Pariès, pour gouter les « kanougas »(caramel au chocolat).

Quelques adresses:

                   l’arena café, place du port vieux

                   casa Juan Pedro, port des pécheurs

                   le surfin 9 bd prince-de-Galles.

Gourmandises :  misons ouain 1 avenue Édouard VII

                              planète chocolat 14 avenue beaurivage

                              henriet place G-Clémenceau

shopping basque:

                          assiette et compagnie 15 avenue serrano

                          les sandales d’Eugénie 18 rue mazagran

                          compagnie des ouvrages 44 rue luis marina

De nombreux festivals:

                   « Le temps d’aimer la danse » du 12 au 21 septembre

               et « cinémas et cultures d’Amérique latine: du 29 septembre au 5 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings