Le nouveau Paris partie III Le restaurant de la cinémathèque

Le restaurant de la cinémathèque et mes déboires parisiens dans le froid

Le restaurant de la cinémathèque.

Vicky de Buzzparadise nous a rejoint, un petit bout de bonne femme pleine d’énergie et qui va rester à nos cotés avec Cédric jusqu’à la fin de cette escapade.

Notre petite troupe avance et ce lance sur la passerelle de la nouvelle bibliothèque, nous découdront les joies du verglas, cela dit cette passerelle est très belle niveau architecture, elle rendait presque sympathique ces 4 tours qui veulent représenter des livres…mieux cette passerelle pourrait inspirer une poésie sur ce lieu oublié et surtout déserté des parisiens.

Et c’est bien dommage, car il y a des choses à faire et à voir dans ce coin.
Paris

Il y a une charmante piscine flottante qui dans l’esprit me fait penser à la piscine Deligny…Avec un si joli nom « Joséphine Baker »

En tout les cas une chance pour moi Cédric est un gaillard solide qui tout au long de ce séjour me donnera le bras dans les lieux glissants, car bien sûr j’ai 8 centimètres de talons avec mes bottes…moins je ne peux pas 😉

Nous arrivons devant le restaurant de la cinémathèque

La nourriture est correcte
L’ambiance commence à se détendre,  réussir à mettre en osmose des gens venus d’univers différents ce n’est pas évident.

Nous faisons plus amples connaissance avec le jeune bloggeur beaman… qui est là avec sa dulcinée…C’est beau l’amour à cet âge

En route vers notre nouvelle destination, le groupe découvre qu’Emmanuelle et moi sommes des limaces, marchant lentement, presque à reculons, car il faut prendre le métro.

Ah l’odeur du métro parisien…indéfinissable et surtout inoubliable.

Les couloirs, les escaliers et les quais j’avais oublié tout çà
Un détail rare qu’il faut signaler, un chauffeur de métro avec de l’humour, car comme toujours les gens s’entassent, s’écrasent alors que le chauffeur leur annonce un train dans moins de  2 minutes, mais peu importe la joie de marcher sur les pieds de leurs voisins est plus forte… là c’est mon coté tatie  qui ressort

Et pourtant comme le disait le chauffeur «  je n’ai pas mis la galerie, vous pourrez pas tous monter… » on entend que ce que l’on veut écouter…

Nous voici arrivés au musée des arts décoratifs.

La grande expo du moment c’est bien sûr Playmobil, Le monde est là sous vos yeux avec ces petits bonhommes, vous devez esquimaux, princesses, chasseur de dragons ou bien encore fermier, un moment magique ou vous aimeriez bien retomber en enfance et jouer avec tout çà…Bon le concept pavillon de banlieue avec aspirateur et autre table à repasser ne m’as pas fait un effet magique lolplaymobil

Et voilà le drame qui m’arrive.

Je pousse une porte toute emplie de joie enfantine, de couleurs et de monde enchanteur quand tout à coup nous arrivons dans une salle réservée à Buffet…Comment dire, le contraste est brut, c’est d’ailleurs ainsi que me décrit le gardien de la pièce, « c’est de l’art brut »…humm  bon et bien c’est pas ma tasse de thé, je trouve cela très laid, mais bon l’art c’est comme la beauté, suggestif…

Nous, nous remettons en piste pour découvrir que dans ce musée on vous met à disposition un I-phone pour votre visite
IPhone

Nous décidons de voir l’espace rouge pour y découvrir de très belles choses
Nous continuons dans les expos permanentes qui raviront les fans de meubles anciens.

Je regrette juste de ne pas avoir eu le temps de faire l’expo dédiée à Madeleine Vionet

Une autre fois peut-être…

En attendant si vous désirez recevoir deux billets pour le musée des arts décoratifs, il vous suffit d’être la première  à me donner la réponse à la question suivante ; quel objet en vogue vous est prêté par le musée ?
La suite du voyage

Tous les articles de ce voyage

Partie I

Partie II

Partie III

Partie IV

Partie V

Partie VI

 Organisez votre séjour à Paris avec le nouveau Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings