Chakras, en bonne santé ou pas ?

Tous ces « mal-être » peuvent provenir d’un blocage, d’un encrassement d’un chakra?

Fatigue ? Intolérance ? Nervosité ? Étourderie ? Indécision ?
La liste est longue !

Tous ces « mal-être » peuvent provenir d’un blocage, d’un encrassement d’un chakra…
Ce tourbillon d’énergie qu’est le chakra peut se voir freiner par ses propres émotions non-exprimées mais aussi par celles exprimées par d’autres.


Il peut être encombré par du vécu, des expériences difficiles.

La circulation de l’énergie se voit contrainte de ralentir par des obstacles mis sur sa route.
L’exemple le plus visible est celui du chakra du cœur qui se referme après une expérience difficile, qui n’a plus envie d’aimer ou d’être aimé de peur de souffrir encore.
Les six premiers chakras (celui de la couronne est à part) sont concernés par cette possibilité de non-santé.

La Base :
Sentiment d’insécurité, tendances à la rêverie, manque de mémoire, distraction, ennui, paresse, manque de dynamisme, instabilité, actions irréfléchies.

Le hara :
Pas de place dans la vie ? Des difficultés à se mettre en valeur ? Difficulté à dire NON ? Pas d’action ni de combativité ?

Le plexus :
Pas d’expression des émotions ? Souvent en colère ? Lunatique ?

Le cœur :
Dépressif, incapable d’aimer, d’ouvrir son cœur, de manifester son amour, sentiment de rejet ou peur du rejet, repli sur soi et sentiment de solitude, fuite dans la suractivité.

La gorge :
Flux ininterrompu de paroles, de bavardage souvent superficiel ou, à l’inverse manque d’expression.

Le troisième œil :
Manque de contact avec l’intuition, avec ses guides.
 
On voit donc que l’expression des émotions est nécessaire à un bon équilibre.
Les émotions non-exprimées finissent par bloquer certains circuits d’énergie du corps et une partie du corps ne va plus répondre aussi bien a nos besoins, pouvant créer malaise ou même maladie.
Des techniques corporelles, des médicaments… peuvent débloquer temporairement l’énergie mais sans débloquer l’émotion elle-même, les douleurs peuvent revenir jusqu’à devenir chroniques.
 
Sur le plan physique, aux chakras en « non-santé » correspondent des faiblesses particulières. Parmi ces liens, le plus compréhensible est celui du cœur. Un déséquilibre de ce chakra peut entraîner des affections de l’organe du cœur mais aussi les affections respiratoires indiquant une difficulté à respirer la Vie, l’Amour, la joie.
 
Tout le monde se retrouve à un endroit ou à un autre dans cette liste…
Tout ne peut être abordé et résolu en même temps
Mais vous pouvez prendre votre vie en main…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings