Les bienfaits de l’argile

L’argile est un agent thérapeutique polyvalent aux propriétés exceptionnelles.

L’argile

Qu’elle soit appliquée en cataplasme ou en compresses, diluée dans l’eau pour être absorbé en interne, l’argile est un agent thérapeutique polyvalent aux propriétés exceptionnelles.

L’argile en usage externe est la façon la plus simple à utiliser.

Sans danger, vous pouvez y avoir recours en cataplasme, en de nombreuses circonstances sans aucun danger.
L’argile en usage interne va aussi bien purifier et drainer votre organisme que guérir votre peau, combler vos carences diverses, etc.

En cas d’anémie, on assiste en moins d’un mois à une augmentation importante et spectaculaires des globules rouges du sang, vérifié par la numération globulaire.
L’argile contient des traces de nombreux éléments minéraux, en quantité insuffisante pour pouvoir expliquer son effet reconstituant.

Pourtant l’argile comble les carences qu’elles qu’elles soient, et travaille naturellement à la source, là ou il y a dysfonctionnement en rétablissant l’organe ou la fonction défaillante.

Les éléments qui la composent agissent en tant que catalyseurs, permettant par leur présence la fixation et l’assimilation de ces substances que le corps ne savait plus retenir.
C’est pourquoi il est inutile prendre de grande quantités d’argile. Une cuillère à café par jour permet d’obtenir des résultats satisfaisant et bien plus !!
Attention, en raison de sa puissance, il vaut mieux prendre quelques précautions pour l’usage interne, et ne surtout pas en prendre par voie buccale lorsque l’on prend un traitement médical, homéopathique, ou allopathique, celui ci risquant d’être perturbé sous l’effet de l’argile.
En plus de la présence minérale, c’est l’énergie qui sans dégage qui est la plus active dans son pouvoir de stimulation, de régénération et de revitalisation. L’argile accumule l’énergie de tous les éléments et la restitue ensuite, reconstituant rapidement notre potentiel vital défaillant.

Elle règle le métabolisme de l’organisme, exerce une régulation des glandes endoctrines qu’elle stimule ou apaise, selon les besoins.

Absorbant toutes les toxines et toxiques on ne s’étonnera pas des effets obtenus en usage interne ou externe.
Toutes les argiles possèdent à peu près les mêmes pouvoirs, dans des proportions différentes.

L’idéal est d’adapter l’argile au problème que l’on désire traiter.

Il existe différentes sortes d’argiles : attapulgite, montmorillonite, illite ou kaolinite.

Pour la préparation de l’argile en cataplasme, veillez à ne jamais la mettre en contact avec du métal.

Préférer une cuillère en bois et un saladier en verre, porcelaine, terre. Utiliser un tissus en textile naturel pour le cataplasme.

Sinon poser à même la peau avec une cuillère en bois. Idem pour la préparation interne.

Pour approfondir : « L’argile facile » de Marie France Muller.

Laisser un commentaire

Privacy Policy Settings