Mon enfant se drogue t – il??

Il est vrai qu’ il faut être très attentif et se poser la question quand on sait que si nombreux jeu

Mon enfant se drogue t-il ?

Il est  vrai qu’ il faut être très attentif et se poser la question quand on sait que si de nombreux jeunes avouent avoir au moins essayé une fois de fumer un joint entre 12 et 16 ans, puis s’ être arrêtés là, il ne faut pas oublier que 20% d’ entre eux vont plus loin. Les dernières statistiques montrent que ce sont les élèves français de  16 ans qui viennent en tête sur 36 pays européens et 10% des garçons ajoutent l’ alcool aux joints.

Quels peuvent être les signes à ne pas manquer…

Les changements de comportements vis-à-vis de sa famille, de l’ école et des amis, par exemple changement d’ amis sans raison apparente de conflit.

Désir de s’isoler, indifférence à l’ égard de la vie, appartenance à des groupes isolés.

Absences répétées à l’ école ou dans les loisirs habituellement pratiqués ( fugue éventuellement)

hypersensibilité et nervosité inhabituelle, accès de rires et de pleurs fréquents sans cause réels , air distrait ou songeur ou au contraire agressivité verbale.

Somnolence durant le jour, yeux rouges, pupilles dilatées, porte de lunettes de soleil à l’ intérieur et à l’ extérieur et même le soir pour cacher les yeux.

Détérioration de l’ apparence extérieure et de l’ hygiène corporelle.

Besoin d’ argent emprunté ou volé aux parents.

Odeurs particulières dans la chambre, apparition de papier à cigarettes et de carton pour faire le joint.

Trouble de l’ appétit, de la prononciation, de la coordination

Mauvaise appréciation des objets de la distance de la vitesse

 

PARENTS RESTONS VIGILANTS! ÇA N’ ARRIVE PAS QU’ AUX AUTRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings