Les gestes et leur langage

Voici quelques conseils pour que vos gestes ne donnent plus une mauvaise image de vous.

Les gestes et leur langage
Décrypter la gestuelle de votre entourage

Le visage :

Il est après les yeux, la partie la plus expressive du corps. Pour montrer que l’on est contente d’une rencontre, on envoie un message positif en souriant. Attention de ne pas offrir un sourire exagéré qui peut-être perçu comme forcé, on garde donc la bouche fermée.

 

Les yeux :

On établit un contact visuel franc et direct. Trop appuyé et long, il peut être interprété comme une menace ou un besoin d’imposer une supériorité. Fuyant ou vers le sol, il est perçu comme un signe de soumission, de faiblesse ou de sournoiserie.

 

La poignée de main :
Un exercice vraiment très délicat et que l’on pratiquera donc en regardant son interlocuteur dans les yeux. On la préfère dynamique, ferme et brève pour montrer qu’on est franc, qu’on a du caractère et qu’on est efficace. En revanche, on évite les poignées de mains molles qui dénotent pour 66% des personnes une absence de caractère. Quant aux mains moites, elles trahissent l’anxiété et la nervosité ! Lorsque l’on souhaite montrer sa compassion ou sa reconnaissance, on n’hésite pas à prolonger le contact.

 

La position idéale :
Bien droite sur son fauteuil, on ne croise ni les bras ni les jambes (ce sont des signes de fermeture, voire de rejet) et on fait face à son allocutaire. Assise de biais, on indique que l’on ne sent pas à l’aise. On peut poser ses mains sur les genoux mais on ne montre pas ses paumes, un geste qui trahit la soumission ou l’impuissance et on ne serre pas non plus les poings au risque de montrer son agressivité.  On respecte le territoire de son interlocuteur, ainsi on évite de lui parler trop près ou de poser les mains ou les avant-bras sur son bureau. Une distance de 60 cm semble être le bon écart à respecter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings