Maman travaille

La France a un taux record de natalité pour l’année 2008. Mais comment est-ce que les mamans vivent leur retour au travail ?

La France a un taux record de natalité pour l’année 2008.
Mais comment est-ce que les mamans vivent leur retour au travail ?
Est-ce que les modes de garde ont évolués face à notre démographie ?
Comment cela ce passe dans la vie des mamans ?
Pour en savoir plus, j’ai fait appel aux mamans du site Facebook, dans différents groupes, afin d’avoir un retour de leur expérience.

Ce qui en ressort c’est que les femmes sont les championnes de l’organisation et de l’adaptation.

La championne toute catégorie est, pour moi, Florence qui est avec son métier par monts et par vaux, monsieur papa aussi, alors ils ont eu une chance inouïe leurs voisins ont également eu un enfant et là c’est garde alternée avec une nounou à domicile, une semaine chez l’un, une semaine chez l’autre. Une gestion d’agenda qui laisse admirative.

Certaines ont carrément fait une reconversion en tant qu’assistantes maternelles pour être disponibles pour leur enfant et ainsi avoir les mêmes horaires que leurs petits bouts de choux qui grandissent avec des copains copines.

Beaucoup ont choisi ce moment pour prendre un virage et créer leur entreprise afin d’être là présentes tout en ayant une activité qui leur permettent de jongler avec les horaires.

Marthe ; maman de 5 garçons, après 11 années dans l’immobilier, a choisi de devenir chroniqueuse pour deux magazines en ligne, elle a validé sa formation d’attachée de presse et devenue membre du Synap (Syndicat national d’attaché de presse et de conseillers en relation publique). Elle reconnaît que ses gains ont considérablement chuté mais sa qualité de vie auprès de ses enfants est incomparable.

La plupart cependant ont rejoint leur poste juste le temps d’un congé maternité, peu de femmes ont pris  d’un congé aussi rapide que celui de Madame Dati, sauf  Lynda qui après ces 5 jours règlementaires était de nouveau sur le pont, car être à son compte c’est du 24/24…


Mais qu’est-ce que ce congé ? :

Le congé maternité est un droit, mais pas une obligation, créé en 1909, il n’est pas égal dans les pays européens, les norvégiennes bénéficient respectivement de 16 mois et de 52 semaines de congé rémunéré.
En Belgique 15 semaines et en France 10 semaines après l’accouchement.
En France vous avez droit à 18 semaines (après l’accouchement) à partir du 3e enfant.


Quels modes de garde ?

La crèche remporte bien sûr tous les suffrages, mais le manque de place et surtout les horaires mènent les jeunes mamans vers des modes de gardes mixtes.
De la nounou partagée, à S.O.S copines en passant par un aménagement de leurs horaires de travail et de rares cas de grand-mère présente et disponible.
La place de l’assistante maternelle est très importante, quelquefois elle prend en garde les fratries, ce mode de garde est vraiment celui de la confiance et a souvent fait l’objet d’une petite enquête auprès des copines ou bien des mamans du quartier.

Car confier son enfant est certainement la tâche la plus délicate pour une jeune maman qui souvent préfère cesser toute activité pour être celle qui l’élèvera jusqu’à ses 3 ans.

Cependant, aucune des mamans n’a mentionné une crèche ou bien garderie en entreprise.


Comment ce passe le retour au travail ?

De rare cas de mise au « placard » pour la majorité tout ce passe au mieux, visiblement très attendues, les mamans retrouvent leurs postes et leurs fonctions. Quelques fois, elles croulent même sous la charge de travail et souvent demandent à avoir des horaires aménagés.
Car entre les nuits courtes et la course pour être là pour bébé, ajouter à cela les tâches ménagères, les super mamans peuvent vite épuiser leur énergie.
Une chance que nous pouvons envier à plusieurs mamans : un super papa, qui dépose la progéniture le matin ou bien la récupère en soirée, vous prépare le repas du soir et vous fait les courses le samedi en respectant scrupuleusement la liste avec bébé, pendant que Madame range, lave et repasse, pour profiter du dimanche.

Alors, comment le vivre ce retour au travail ?

Tout dépend déjà de comment était l’ambiance avant votre départ, pour certaines l’annonce de leur grossesse a été mal prise et certaines pressions ont été exercées, il est évident que dans un tel climat le retour n’est pas le moment de liesse.
Cependant, l’envoi du faire-part de naissance peut aussi être une carte à jouer.  Pour un retour plus serein.
Pour beaucoup, le contact était toujours présent durant leur congé maternité et cela permet de donner de ses nouvelles, d’en avoir de la société, de tisser des liens.

Lorsque vous êtes freelance :
« En fait je suis illustratrice donc je n’ai jamais vraiment quitté mon boulot. Et je m’y suis remise vraiment petit à petit. Mais en regardant mes impôts à la fin de cette année-là, je me suis rendu compte que je n’avais pas fait grand-chose d’autre que mon bébé… »
Le contact avec vos clients est quasi continuel et pour cause vous savez que les commandes peuvent partir ailleurs…Alors en freelance vous n’arrêtez pas…


Et quand vous devenez « Mompreneurs »
comprenez mamans qui se mettent à leur compte.

Souvent, leur création d’entreprise vient d’un constat :
« J’ai démissionné, car après 6 ans dans la même maison, j’avais envie de « changer d’air » puis, avant d’avoir eu le temps de trouver quoi que ce soit, je suis tombée enceinte. Donc là compte tenu de mon job, je ne pouvais plus rien trouver jusqu’après la naissance du bébé. Et là effectivement pas de place en crèche, impossible de trouver une assistante maternelle.
Alliant sa connaissance du marché de la mode à un besoin que toute maman de garçon connaît : « Je ne trouvais rien pour habiller mon garçon» et voilà comment Céleste ouvre : Ma petite personne

« Et en attendant la naissance de mon fils, son arrière grand-mère a beaucoup tricoté pour lui et face au succès de sa garde-robe, j’ai eu envie de proposer aux mamans une collection inspiration d’antan. J’ai choisi le cachemire, car c’est une matière très douce pour les bébés.
Ainsi fut lancé  le temps des bisoux »

«Diplômée d’une maîtrise en FLE je me prédestinais à l’enseignement du français aux étrangers, mais vu les contrats précaires qui étaient toujours proposés j’ai renoncé à continuer.
Ma fille m’a donné des idées et l’envie d’indépendance était encore plus forte alors il y a un an j’ai décidé de créer mon entreprise qui a vu le jour en septembre dernier ».annakabazaar, une boutique en ligne douce et feutrée

Isabelle, elle a mis toute son énergie pour ce renseigner afin de monter sa structure et trouver son compromis idéal, sa boutique est à son image acidulée et dynamique
« allier le métier de maman et activité professionnelle est un véritable parcours du combattant…Il faut se battre comme une lionne… 😉 pour son petit.
Aujourd’hui je m’épanouis dans mon travail et organise mes journées sur le Net, boutique en ville, le blog et mon petit amour. »

Celine débute, mais est déjà ambassadrice d’auféminin.com dans la section maman nous lui souhaitons beaucoup de succès avec son site.

Beaucoup se sont orientées vers l’univers qu’elles maitrisent le mieux, celui de l’enfance.
Mais si cela vous intéresse, voyez le blog des Monpreneuses.

Les femmes y sont présentes dans d’autres domaines, certes essentiellement axées sur le monde féminin, mais gageons qu’à l’instar des mamans salariées elles osent demain des secteurs plus variés.


La clé du succès pour toutes :

Vous l’aurez compris la gestion du temps est l’arme secrète, voici une liste des astuces des mamans :
Agenda ou PDA sont obligatoires
La check liste, des choses à prévoir, à faire.
Le planning sur votre ordinateur qui pourra vous alerter et que vous synchroniserez avec votre téléphone portable, pour savoir qui va chercher les enfants ou réceptionne les livraisons…
Gérer avec les grands-mamans les vacances scolaires.
Avoir toujours sous la main l’adresse d’une agence de baby-sister.

Investir dans des outils simples et efficaces comme :
Une machine à laver qui ne froisse pas le linge ☺
Une mijoteuse électrique avec départ retardé pour que le repas soit prêt le soir.
Un aspirateur robot qui passe tout seul.
Un lave vaisselle.
Une machine à pain, économique et surtout pratique, plus de scène de ménage car vous avez oublié d’acheter le pain 😉
Les courses faites sur Internet, car la plupart des sites gardent en mémoire vos listes et vos produits favoris. Vous n’aurez plus qu’à ranger les articles et non pas faire la file d’attente en caisse.
Vous pouvez aussi faire cela avec votre vendeur de fruits et légumes favori, votre boucher, il suffit de leur demander si ils livrent  en soirée ou le WE.
Vous abonnez à la livraison de couches à domicile.
Faire 5 minutes de ménage chaque jour dans une pièce vous évite un Week-end bloqué en corvées ménagères.
Au travail
Savoir dire non aux réunions improvisées, votre vie privée est organisée et c’est ainsi.
Apprendre à jongler avec les RTT et les vacances scolaires.

Cela vous semble laborieux, mais vous verrez que de profiter pleinement de votre petite famille durant le WE ou vos RTT vous permettra d’être une maman au travail heureuse et surtout en pleine forme.

D’autres sites à connaitre
http://toutpourelles.fr/
http://www.forcefemmes.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings