Confidences à Allah de Saphia Azzedine

Une écriture nerveuse, un livre qui ce lit en une journée, un personnage de femme poignant

Confidences à Allah de Saphia Azzedine

En lisant ce livre j’ai eu en tête une chanson de Bernard Lavilliers «la musique est un cri qui vient de l’intérieur…»L’histoire de cette fille partie de nulle part pour finir là où la vie décide de l’emmener…d’un amour unique avec Allah (…) D’une clairvoyance sur les «marchands du temple» d’une relation avec le divin si intime qu’aucune Hidajh ou sourate et autres versets ne peut contrôler un amour envers le créateur et un dialogue dialogue unique entre un échange de paroles et de signes…«C’est à moi que j’ai fait du mal. A personne d’autre. Ma vie est mon djiahd. J’apprends qui je suis. C’est ma richesse. Ma conquête à moi. Apprendre qui ont est est le plus court chemin vers Toi.Le mien a été sinueux mais je Te dis merci… L’histoire est crue par moment pleine d’intelligence et du sens de la survie et de la réalité de soi.
Un livre qui ce lit d’une traite, simple et pourtant émouvant, loin des leçons de morale.
L’histoire d’une femme qui s’éveille à sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings