Une histoire de gout

Tous nos sens sont en éveil lorsqu’il s’agit de déguster un plat et déclenchent notre plaisir

les aliments mettent en éveil nos 5 sens:

la vue:

elle nous met en appétit, nous fait saliver et cela avant même que l’aliment soit dans notre bouche. D’ailleurs, ne dit-on pas avoir l’eau à la bouche!

l’odorat

Il permet à l’individu de reconnaitre environ 400 odeurs. Celles-ci nous renseignent sur l’aliment et nous ouvrent ou nous coupent l’appétit : l’odeur du pain grillé le matin, des croissants…

le toucher:

Par une simple pression, il nous informe sur le caractère friable, ferme ou moelleux de l’aliment. Toucher une pèche  permet d’évaluer sa maturité et donc d’imaginer la sensation gustative qu’elle va procurer.

L’ouie:

Elle permet d’apprecier la fraicheur d’un aliment.

Le gout:

C’est la dernière étape de la gustation et permet de confirmer toutes les impressions gustatives pressenties par les autres sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings