LA QUETE DU BONHEUR

Personnelle, unique, décalée à chacun sa quête du bonheur, une toute nouvelle s’impose pourtant …

LA QUETE DU BONHEUR

Il existe des définitions communes dont il n’est pas question de renier l’existence et le bien fondé mais les plus personnelles ne sont elles pas infiniment plus importantes ?

Parmi elles,  la définition du bonheur.

Nous sommes quelques  milliards d’individus à le rechercher mais sa représentation bien qu’unanime se caractérise par des saveurs, des couleurs totalement différentes. Il n’y a ni modèle, ni philosophie unique qui conduit au bonheur.

 

Les études menées récemment démontrent que la quête du bonheur est toujours très présente dans notre société mais qu’elle diffère de celle jusque là observée. La tendance actuelle : on s’attache à un bonheur réaliste, on fait la peau à nos rêves  clinquants de réussite et tutti  quanti au profit de petits plaisirs qui seraient une fois réunis une source de bonheur ( à titre d’exemple : apporter de l’aide à autrui, consommer plus rigoureusement, participer à un geste collectif) prévaudraient à une fortune amassée, à heure de gloire etc.….

 

Comme moi, vous êtes septiques ?

 

Pourtant, quand je m’étudie quelques minutes j’avoue que je colle plutôt bien au profil. Et si mon regard converge en multiples directions : Toulouse, France , le reste de l’Europe force de constater que l’on on est quelques millions à mener les mêmes petites actions quotidiennes à travers lesquelles on se sent (plus)  heureux. Le Danemark peut nous en apprendre sur le bonheur il est champion toute catégorie.

 

 

Testez  et vous approuverez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings