Les coups de chaleur

Avec le début de l’été, les vacances au soleil, il est temps d’évoquer les coups de chaleur

 

Avec le début de l’été, les vacances au soleil, il est temps d’évoquer les coups de chaleur…
Il est important de ne pas confondre les coups de chaleur avec les coups de soleil. En effet, les coups de soleil concernent la surface de la peau, c’est une brûlure plus ou moins importante, pouvant aller jusqu’à de graves brûlures nécessitant des soins bien particuliers.
 Les coups de chaleur, concernent les centres nerveux, en effet lors d’une exposition à une forte chaleur la température de nos centres nerveux augmente fortement, c’est le coup de chaleur. Nos enfants peuvent l’attraper partout, l’exposition au soleil n’étant pas la source, un endroit non ventilé, où la chaleur est étouffante augmente sensiblement les risques de coup de chaleur. Sachez également que le manque d’hydratation peu augmenter les risques de coup de chaleur.
Les symptômes du coup de chaleur… Cela commence par une forte fièvre, car le corps ne régule plus correctement sa température. Puis les symptômes liés à la déshydratation et enfin nausées voire vomissements. Dans les cas plus grave et plus rare on peut avoir une perte de connaissance.
Lorsque votre enfant cumule coup de soleil et coup de chaleur cela s’appelle l’insolation. Souvent à la suite d’intenses efforts physiques. Les symptômes sont vertiges, maux de tête, éblouissements, nausées…
Comment éviter les coups de chaleur ?
Si vous prenez la voiture, pensez à mettre des pare-soleil sur les vitres et stationnez de préférence à l’ombre.
A la maison, fermez les volets et les fenêtres dès le matin afin de garder la fraîcheur et branchez un ventilateur afin de faire circuler l’air. Habiller vos enfants avec des vêtements légers et amples (privilégiez le coton) qui ne collent pas à la peau.
Evitez de sortir aux heures les plus chaudes (12H/16H). Evitez que vos enfants ne restent immobiles en plein soleil (même protégés). Sachez qu’ils ne doivent pas non plus être en mouvements perpétuels.
Faites leur prendre le goûter à l’intérieur au frais et à l’ombre…
Que faire si votre enfant souffre d’un coup de chaleur ?
Allongez votre enfant à l’ombre dans un endroit bien ventilé, les pieds légèrement surélevés. Vous pouvez poser un linge humide et frais sur son front ou bien le baigner dans une eau tiède. Faites le boire par petites quantités très fréquemment (attention pas de boissons sucrées ou accompagnées de sirop, uniquement de l’eau !). Vous pouvez également lui donner du paracétamol (en suivant la dose adaptée à son poids) ou Belladonna en 15CH (5 granules toutes les heures) Si votre enfant montre des signes de somnolence emmenez-le d’urgence à l’hôpital ou appelez le 15 !
Passez un bon été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings