Les phobies

Nous sommes nombreux à souffrir d’une ou plusieurs phobies.

Nous sommes nombreux à souffrir d’une ou plusieurs phobies. De la peur des espaces clos (claustrophobie) en passant par la peur de la foule (agoraphobie), ces phobies nous pourrissent la vie et nous empêche de vivre normalement. Quelles sont les solutions pour remédier à ces problèmes.
Il faut avant tout comprendre qu’une phobie (quelle qu’elle soit) se produit et se répète sans que la personne qui les subit ne puissent les contrôler. Il serait tellement simple de dire à une personne qui a peur de prendre l’ascenseur que l’ascenseur est plus pratique que les escaliers. Les personnes touchées par une phobie ne sont pas plus têtues que les autres. Elles savent très bien ce qui est bon ou non pour elles. Mais ces comportements parfois néfastes sont incontrôlables.
Il existe une solution à ces troubles du comportement qu’engendrent les phobies. En effet, les thérapies comportementales et cognitives (TCC) agissent à l’aide de différents modes comme la relaxation, l’hypnose ou le biofeedback. Le biofeedback est une technique qui a pour but de réguler un paramètre physiologique particulier (activité musculaire, rythme cardiaque, activité cérébrale, flux circulatoire périphérique, état émotif…).
Pour commencer vous allez fixer un objectif à atteindre avec votre thérapeute et ainsi vous élaborerez ensemble une stratégie à suivre. Il considère qu’une peur panique résulte de certaines situations et qu’elle a été entretenue au cours des différents stades et évolutions de votre vie. Vous allez réapprendre à réagir face à l’élément qui vous paralyse, en remplaçant votre mauvais comportement par un beaucoup plus adéquat.
Vous devez choisir avec soin votre thérapeute car vous devez vous sentir en confiance avec lui-même lorsqu’il sera question de faire des exercices concret sur votre peur. Préférez les conseils de médecins ou de la Société française des TCC plutôt que l’annuaire ou le bouche à oreille.
Sachez également que lorsque que vous entamez une thérapie vous devrez beaucoup vous impliquez et faire beaucoup d’efforts. En dehors des séances, vous devrez fournir un travail participatif quotidien qui en l’absence de votre thérapeute devient donc dépendant de votre investissement. Cela demande également une faculté d’auto observation. Cette objectivation est fondamentale pour se dégager de la charge que font pesez les doutes sur soi et le sentiment d’étrangeté. Les changements se feront progressivement après des périodes de stress intensif qui vont parfois jusqu’au mal être puisque les angoissent sont réactivées. Puis enfin vous aurez une sensation de mieux être.
Sachez qu’en moyenne il s’agit de thérapies brèves, 20 à 30 séances. Ce sont des séances de 45 minutes à 1 heure et chacune coût entre 50 et 75 euros. La thérapie peut être remboursées lorsqu’elle est pratiquée par un médecin psychiatre spécialisé dans les TCC.

Bonne chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings