Tranches d'agrumes sur une assiette

Les aliments anti-cancer

Voici donc quelques astuces pour assainir votre alimentation.

 

Que vous soyez atteint du cancer, que vous ayez des antécédents familiaux ou bien simplement que vous ayez envie de changer votre alimentation, cet article est fait pour vous…

Il  est évident que les aliments qui seront cités tout au long de cet article ne vous feront pas guérir du cancer, et que mal manger ne nous fait pas développer la maladie, mais il est évident que la « mal-bouffe » est un terrain plus ou moins favorable à l’apparition de la maladie.  Voici donc quelques astuces pour assainir votre alimentation…

 

Pour commencer, on ne le répètera jamais assez, il faut manger des légumes, fruits et céréales complètes et légumineuses, à raison de 600g par jour.

Les vitamines, minéraux et fibres qui sont des nutriments essentiels pour notre corps aident nos cellules à bien fonctionner. Lorsque l’on sait que le Cancer est une maladie qui concerne les dérèglements du mécanisme de la croissance et de la multiplication des cellules, on comprend mieux pourquoi les légumes doivent avoir une place importante dans notre alimentation quotidienne…

Certains légumes comme le choux peuvent freiner le développement d’un cancer naissant. D’autres fruits et légumes s’opposent aux mécanismes qui rendent les cellules malignes immortelles, comme l’ail. Les légumes secs et les céréales sont riches en fibres, leur consommation facilite l’élimination des déchets issus de notre alimentation.

Il faut donc manger des légumes à tous les repas, en diversifiant les légumes et les quantités, car la quantité et la nature des composés anti-cancer varient d’un fruit ou d’un légumes à l’autre. Les fruits et les légumes qui en contiennent beaucoup sont : les choux, le raisin, les framboises, les brocolis…

Quant aux légumes secs, il est conseillé d’en manger plusieurs fois par semaine.

 

Il est conseillé de consommer des produits bios car dans les autres légumes, on peut parfois retrouver des traces de pesticides qui parfois dépassent les limites autorisées… Cependant sachez que si vous consommez des légumes non bios les bénéfices de la consommation de ceux-ci sont largement supérieurs aux éventuels risques toxicologiques.

 

Diminuez votre ration de sel, sachez qu’il peut être responsable de cancer de l’estomac. Pensez aux autres façons d’accommoder vos plats (herbes aromatiques). Attention remplacer les plats trop salés par des plats très épicés ne serait pas une solution car la consommation excessive d’épices est également dangereuse pour l’estomac.

 

Attention à votre consommation de viandes et de charcuterie. Il n’est pas question de les supprimez complètement mais uniquement de diminuer la quantité dans nos assiettes…  moins de viande et plus de légumes ! Et pensez à alterner entre viandes rouges, volailles, œufs et poissons. Sachez également que les céréales et les légumineuses peuvent vous apporter des protéines.

 

Les laitages oui, mais sans excès, car une trop grande consommation des produits laitiers augmente le risque de cancer de la prostate. Au contraire, les produits laitiers sont conseillés pour les personnes atteintes du cancer du colon, le calcium aurait un effet protecteur, à raison de cinq produits laitiers par jour.

 

Limitez votre consommation d’alcool ! Sachez que l’alcool n’est pas impliqué seulement dans le cancer du foie, mais aussi dans le cancer du sein. Il faut se limiter à un verre pour les femmes et deux verres pour les hommes.

 

Evitez les boissons sucrées ou les aliments trop riches. En effet l’hyperinsulinémie (l’excès de sécrétion d’insuline) est associée au risque de cancer du colon et peut-être du pancréas et du rein. La consommation de ces boissons trop sucrées et des aliments trop riches favorise également la prise de poids qui peut avoir un lien avec certains cancers…

 

Consommez du soja, peut avoir un effet protecteur contre le cancer de la prostate. Il est conseillé de commencer à en consommer avant la puberté. Sachez que le soja est riche en protéines et qu’il peut aisément remplacer la viande, ce qui permet de varier les menus !

 

Vous disposez maintenant des éléments essentiels pour une alimentation anti-cancer.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Privacy Policy Settings