L’AUBIER DE TILLEUL

Il nettoie tous les organes dit « creux » une vraie cure de Jouvence,

L’AUBIER DE TILLEUL

Depuis l’Antiquité les vertus curatives de l’aubier de tilleul sont bien connues. Les grecs Théophraste et Dioscoride en parlent longuement dans leurs traités médicaux, ainsi que Pline, à l’époque romaine, puis Mathiole, au XVIè siècle, jusqu’au XIXè siècle où l’usage médicinal de l’aubier de tilleul connut son heure de gloire, car il était alors prescrit par les herboristes pour soigner nombre d’affections. Plus près de nous, en 1930, le Docteur H. Leclerc reconnait à l’aubier de tilleul la propriété de remédier à  » la triple dyscrasie sanguine : hyperglobulie, hyperviscosité, hypercoagulabilité « . En conséquence, il prescrit l’aubier de tilleul » pour rendre le sang plus fluide, plus ductile, afin de prévenir sa stase dans les vaisseaux, son adhérence à leurs parois, diminuant la pléthore et soulageant les douleurs rhumatismales tout en faisant baisser le cholestérol « . L’expression-clé est dite par le Docteur Leclerc : soulager les douleurs rhumatismales.

La Gravelline :

Mr Domenach  a fait  la découverte d’une espèce particulière de tilleul sauvage et surtout d’une «technique» réglant la récolte de l’aubier et conditionnant précisément ses propriétés thérapeutiques. Il n’y a d’ailleurs, en l’occurrence, aucun secret. Il s’agit de tilleuls sauvages poussant dans la région du Roussillon entre 800 et 900 mètres d’altitude, et qui ont au moins vingt ans d’âge. La récolte de l’aubier doit obligatoirement être faite à deux époques précises de l’année, au moment de la montée de la sève.Il est ensuite détaché de l’écorce et séché. L’arbre, bien entendu, est sacrifié. Seul l’aubier récolté dans ces conditions possède les propriétés thérapeutiques dont Mr Domenach devait être le premier à éprouver l’efficacité. Guéri radicalement, il fit profiter son entourage de sa découverte et, bientôt les rhumatisants, les goutteux, prirent l’habitude de venir régulièrement lui demander de l’aubier de sa récolte.

Puissant dissolvant de l’acide urique et merveilleux draineur des voies biliaires et urinaires, il est souverain dans la lutte contre les souffrances causées par les affections rhumatismales, goutte, sciatique, lumbago, rhumatismes, etc… Mais il a aussi le pouvoir de dissoudre les calculs de la vésicule biliaire, des reins ou de la vessie et de provoquer ainsi leur élimination naturelle.
Pour les traitement de l’urée, du diabète et de l’albumine, nombreux sont d’ailleurs les médecins qui, aujourd’hui, substituent ce remède simple et efficace aux coûteuses spécialités.

L’aubier de tilleul sauvage se prend sous forme de décoction obtenue en faisant réduire aux trois quarts 35 à 40 grammes d’aubier dans un litre d’eau. La tisane obtenue n’est nullement désagréable au goût et peut être bue chaude ou froide à n’importe quel moment de la journée. Les doses varient selon l’état du malade et vont de trois quarts de litre tous les deux jours, pendant la cure d’attaque, à un verre à Porto chaque matin pendant les cures d’entretien.

On porte le liquide à ébullition et on laisse réduire d’un quart de litre (en ébullition douce de 20 minutes). Il suffit alors de boire (chaude ou froide) la décoction dans la journée, entre les repas, puis de recommencer au cours des 5 jours suivants. On réduit ensuite la quantité à 2 verres par jour (un le matin et un le soir) pendant 15 jours. On peut renouveler 2 fois par an à partir de 45 ans.

Pour une simple cure d’entretien, 20 à 30 grammes d’aubier par litre suffisent généralement.

Pour une meilleure efficacité de la cure, nous suggérons les précautions suivantes:

– Choisissez toujours une eau de très faible minéralisation

– Accompagnez votre hydratation quotidienne complémentaire de verres d’eau additionnée d’un peu de citron.

– Supprimez au moins pendant la durée de la cure tous les aliments qui favorisent l’entartrage des déchets uriques (viandes rouges, abats, gibiers…) et de déchets oxaliques (oseille, rhubarbe, épinards, asperges).

– Réduisez ou supprimer au cours de ces 20 jours les produits laitiers (surtout ceux à pâte cuite) et les médicaments, surtout ceux pouvant contenir du calcium
Vous pouvez aussi l’associer au régime acide base…

– Commencez si possible la cure 4 jours après la pleine lune, afin de bénéficier des phases lunaires qui favorisent une meilleure fluidité du sang (dernier quartier, nouvelle lune et premier quartier)
Là pour la lune je vous laisse seuls juges 😉

L’aubier de tilleul pourra sans doute contribuer à préserver, à l’âge adulte, la souplesse de ses articulations …

Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien

Source : Phyto
La Gravelline .com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings