Le qi gong: une nouvelle gymnastique pour le corps

avec plus de 30000 pratiquants dans toute la France, cette gymnastique de santé a la cote!

c’est quoi exactement!

Même si cette discipline ressemble fortement au tai-chi par ses enchainements lents  et fluides, ce n’est pas un art martial. Branche de la médecine chinoise ,axé sur la prévention , le qi gong fait circuler l’énergie vitale qui anime le corps-le qi gong pour retrouver l’harmonie, synonyme de bonne santé, il s’appuie sur le travail du souffle, le mouvement et la concentration.

Pour qui? pour tous, méme les enfants et les femmes enceintes.

comment se déroule une séance?

En groupe , généralement debout et parfois accompagné d’une musique douce, c’est en effet à la verticale que l’on met en relation le yang qui vient du ciel et le yin qui vient de la terre.Des automassages commencent parfois la séance, puis la répétition de mouvements synchronisés à la respiration permet d’agir sur les zones de tensions en libérant les voies d’energies; on inspire sur les mouvements ascendants et on expire sur les mouvements descendants pour chasser les tensions vers le bas.

quels bénéfices atteindre? une détente immédiate; de plus en plus, on gagne en souplesse grace aux mouvements fluides, notre vitalité est dopée, le stress diminue et l’hypertention artérielle baisse.

pour découvrir le qi gong journée portes ouvertes à patis le 13 et 14 septembre prchains au centre de culture chinoise. 10 rue de l’échiquier 75010 paris ou tel. 0148016828

on essaie:

la posture « embrasser l’arbre »:

c’est la position de base qui débute chaque séance; propice à la méditation elle permet de cibler le Dan ian c’est à dire le centre de l’énergie au bas du ventre; objectif: renforcer cette énergie vitale.

debout, pieds parallèles, à plat sur le sol, écartés de la largeur des épaules, genoux légèrement fléchis, on fait une bascule du bassin vers l’avant pour « décambrer » le dos. La tête repose sur la colonne, comme si elle était suspendue par le haut à un fil accroché au ciel.

pas de tension au niveau des lèvres ou de la langue.Les paupières sont fermées mais le regard est dirigé vers le bas; les bras s’arrondissent devant soi comme pour embrasser un tronc d’arbre imaginaire.

quand le relâchement est complet, on tente de sentir le qi (énergie);pour cela on inspire par les narines ,le souffle descend au bas de l’abdomen et l’air ressort calmement par le même chemin chassant les impuretés.

on tient cette position 5 à 15 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings