Lutter contre la chute des cheveux

Les cheveux sont un symbole de séduction et de jeunesse, il est aisé de concevoir l’angoisse que la chute de cheveux peut avoir sur nous.

 

Les cheveux sont un symbole de séduction et de jeunesse, il est aisé de concevoir l’angoisse que la chute de cheveux peut avoir sur nous. La chute des cheveux peut toucher tout le monde à tout âge. Il est évident que l’âge et l’hérédité sont les principaux facteurs mais d’autres évènements sont à prendre en compte comme les bouleversements hormonaux ou les chocs psychologiques.

 

Il existe plusieurs causes d’alopécies (chute de cheveux) qui peuvent toucher aussi bien les hommes, les femmes et les enfants. La principale alopécie que l’on retrouve chez les hommes s’appelle l’alopécie androgénétique.  Elle est d’origine génétique et est souvent héréditaire. C’est souvent le haut du crâne sui devient clairsemé. Cette alopécie  est due à l’hyperactivité d’une enzyme à l’origine de la testostérone et de la Dihydrotestostérone.  Depuis quelques années l’alopécie androgénétique touche également les femmes. On peut consulter un spécialiste pour obtenir un diagnostique de celle-ci mais aussi un traitement.

30% des hommes et des femmes sont touchés par l’alopécie diffuse. C’est une chute de cheveux carentielle, les cheveux sont privés de nutriments et les bulbes n’ont plus assez de vitamines et d’oligoéléments pour se développer normalement. Les causes de cette carence en nutriments peuvent être variées, cela peut être dû au stress, à une maladie grave ou hormonale, un régime alimentaire radical… Pour y remédier une cure de nutriments est nécessaire, pendant 3 à 6 mois pour les cas les plus sévères.

Lorsque l’on perd ses cheveux par touffes ce qui crée des zones entièrement nues on souffre d

Lorsque l’on perd ses cheveux par touffes ce qui crée des zones entièrement nues on souffre d’une alopécie que l’on nomme la pelade. Son origine est peu connue, c’est une pathologie rare mais qui occasionne de nombreuses récidives. Pour en déterminer la cause il faut faire une consultation médicale durant laquelle on effectuera un bilan sanguin.

 

Que faire pour prévenir la chute des cheveux ?

 

Des gestes simples sont souvent conseillés, à savoir le massage de votre cuir chevelu avant ou pendant votre shampoing afin de stimuler la circulation sanguine. Il existe des lotions aux huiles essentielles qui peuvent favoriser la pousse des cheveux (sauge), assainir le cuir chevelu (lavande) ou activer la circulation sanguine (romarin). Choisissez un shampoing adapter à votre cas et n’utilisez pas de shampoing « décapant ». N’oubliez pas de bien rincer vos cheveux après chaque shampoing et traitez vos pellicules et vos racines grasses car ces problèmes étouffent les cheveux.

 

Que faire si vous avez une alopécie ?

 

Il est indispensable de reprendre une bonne hygiène de vie si ce n’est pas encore le cas. Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires et/ou appliquer des soins locaux. Le Minoxidil et le Finastéride sont des molécules utilisées pour retarder la chute des cheveux androgénétique. Elles provoquent une augmentation du volume des cheveux, stimulent le flux sanguin, multiplient les cellules à la racine du cheveu et bloquent le rôle de la testostérone. Si cela ne suffit pas, si le problème s’aggrave ou s’il se prolonge, allez consulter un dermatologue afin d’effectuer un diagnostique et de prendre un traitement adapté à votre cas.

Lorsque les cheveux sont définitivement tombés deux options s’offrent à vous : la chirurgie esthétique et la greffe de cheveux. Sachez que ce n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings