Les solutions contre les maux de tête

Fatigue, chaleur, repas trop copieux… Les occasions d’avoir mal à la tête ne manquent pas. En effe

Fatigue, chaleur, repas trop copieux… Les occasions d’avoir mal à la tête ne manquent pas. En effet 5 à 6 millions de personnes en France souffrent de maux de tête. Parmi eux, des migraineux, dont les crises nécessitent parfois des traitements antidouleur bien spécifiquens. Mais aussi des hommes, des enfants et en majorité les femmes qui sont le plus exposées.
Ces douleurs existent depuis longtemps, il existe différent remèdes et astuces pour soulager vos maux de tête.

Quand une douleur au crâne surgit, on a pour habitude de se masser les tempes. C’est un bon réflexe mais pour toujours suffisant. Voici quelques mouvement à faire lorsque vous êtes assis, les coudes posés sur la table :

– Mâchoires relaxées, bouche entrouverte, posez votre index à la hauteur de la jointure des mâchoires et faites de petits cercles qui partent vers l’extérieur, jusqu’au lobe de l’oreille.
– Sur la nuque, pétrissez la peau avec trois doigts, comme si vous vouliez détendre une pâte à modeler un peu dure. Accompagnez le mouvement en bougeant légèrement la tête.
– Autour du cou, en partant des trapèzes, remontez avec vos deux mains jusqu’aux oreilles.

Son action à la fois antalgique et relaxante en fait une arme de choix, quelle que soit l’origine de vos céphalées : tensions musculaires au niveau de la nuque, stress… Le rythme des séances est variable, en fonction de la fréquence et de l’intensité des douleurs. Et cela permet parfois de se passer de médicament.
Quand la douleur, légère et située à l’arrière de la tête, se fait ressentir quasiment tous les jours, on parle de céphalée de stress. Le simple fait de réchauffer la nuque va contribuer à détendre les muscles situés à la base de la tête. Et, de ce fait, apporter un réel soulagement.
En cas de douleurs battantes localisées au niveau du front et/ou des tempes, l’application de froid va provoquer une dilatation des vaisseaux et ainsi soulager vos symptômes. Frictionnez la zone douloureuse avec un glaçon, après l’avoir envelopper dans un linge.
Seule une consultation avec un médécin homéopathe vous permettra de trouver les traitements de fond le mieux adaptés à votre terrain. Voici une liste non-exhaustive de remède, tous sont à prendre en dilution 9 CH, à raison de trois granules toutes les heures, jusqu’à disparition des symptômes :

– Après un coup de froid : Belladona.
– En cas de fatigue oculaire : Ruta.
– Après avoir bu trop d’alcool : Zincum metallicum.
– Quand la douleur se situe à l’arrière de la tête : Gelsemium sempervirens.
– Quand la douleur est battante : Gnoloinum.
– Quand la douleur s’accompagne de symptômes digestifs : Magnesium phosphoricum.
– Quand la douleur survient en période de stress : Gelsemium sempervirens.

La pratique régulière d’un sport, de 30 à 40 minutes, 3 ou 4 fois par semaine, va agir contre le stress, l’un des principaux responsables des maux de tête. Mais aussi stimuler votre sécrétion d’endorphines, un antidouleur naturel. Bien entendu, la priorité est de vous faire plaisir, mais sachez que les activités dites « douces » sont particulièrement recommandées.
Face à des céphalées à répétition, pensez à rendre une petite visite à votre ophtalmologiste. Peut-être vos yeux ne sont-ils pas assez musclés, d’où une certaine fatigue et des douleurs quand vous êtes sur l’ordinateur ou lisez beaucoup. Si vous portez des lunettes, il faut vous assurez quelles sont toujours adpatées à votre vue et bien entendu pensez à les mettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Policy Settings